Archives:
Société

Filantropia, le paradis des tombes perdues

En plein cœur de la bruyante Bucarest se cache une vaste enclave silencieuse et abandonnée. C’est le cimetière juif de Filantropia (280 000 sépultures mais seulement 7 à 8 visiteurs par semaine…), symbole de l’histoire de la communauté juive de Roumanie : décimée et exilée.

Univers cités (4 sonores)

Ils ont la vingtaine expatriée. De jeunes étudiants et professeurs francophones vivent à l’heure des amphis de Iasi, la deuxième ville de Roumanie. Cliquez sur les photos pour écouter les interview.

Le fléau des nouvelles drogues énergisantes

« Special Gold », « Magic », « bubble » ou « sel de bain ». Ces noms ne vous disent peut être rien et pourtant, ils font des ravages. Démodées l’héroïne et la cocaïne, ces drogues sont devenues un véritable fléau chez les jeunes européens. Et notamment en Roumanie où elles étaient légales il y a encore quatre mois et vendues librement.

« Parada », un nez rouge pour les enfants des rues

Fondation créée en 1996 par un clown français, « Parada » recueille et fait découvrir le cirque aux enfants vivants dans les rues de Bucarest. Une troupe, aux tournées internationales, complète ce dispositif caritatif, exemplaire et vital.

(Re)constructions

Simona et Alan désespèrent d’échafauder leur vie dans la ville de Iasi, en reconstruction permanente. Ils sont les architectes en creux d’un drôle d’édifice social. Portraits croisés.

Enquête : les chiens sont des citadins comme les autres (lead)

Ils investissent les grands boulevards comme les quartiers populaires. En petit nombre ou par meutes de trente, pas moins de 40 000 chiens errants sont comme chez eux à Bucarest. A l’instar des habitants, ils s’arrêtent aux feux rouges, traversent aux passages piétons et se risquent rarement aux abords des voies rapides.

Enquête : deux jeunes femmes qui ont du chien (encadré)

Le problème des chiens errants met les associations de Bucarest aux abois. Comme elle manquent souvent de moyens pour venir en aide aux canidés, des bénévoles prennent le relais, à l’image de Raluca et Miki…

La maison des enfants perdus

Les centres publics « Adapost » de Bucarest accueillent temporairement les enfants des rues, que leurs parents sont presque « encouragés » à abandonner par un système social trop performant. Poignant.

Le Cimetière Joyeux

Voici l’histoire vraie de l’artiste de la mort et de son œuvre majeure : un cimetière surréaliste, coincé dans les montagnes à la frontière roumano-ukrainienne, dont les croix tombales sont sculptées et peintes de scènes souvent… joyeuses.

Etudiants de Cluj : plus bêtes de foire que bêtes à concours

Roumanoscopie est allé à la rencontre de ces jeunes Français qui étudient la médecine à Cluj. Sous les feux de l’actualité en mars dernier, quand le département de la Sarthe leur avait proposé des postes de médecin généraliste dès la fin de leurs études, ils ne supportent plus aujourd’hui d’être devenus des bêtes de cirque.

PAGES

ARTICLES

Catégories

Archives

NUAGE DE TAGS